Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

Leïla Shahshahani. Journaliste indépendante basée à Grenoble, avec un fort penchant pour la montagne politiquement et socialement engagée. Je passe mon tour pour l'engagement technique.

Le 26 novembre, j'envoyais à la chaîne de magasins Sephora un mail leur demandant de retirer de leurs rayons les produits cosmétiques Ahava étiquetés "made in Israel" et fabriqués dans une colonie israélienne des territoires palestiniens occupés. Ci-dessous le mail en question, la réponse de Sephora, et mon dernier mail annoncant que je n'achèterai plus dans leurs magasins.
Ne vous gênez pas pour faire de même (conseilbeaute@sephora.fr)
. Sephora est ciblé par la campagne de boycott contre Israël

Sur le sujet, lire aussi "Les laboratoires de la Mer morte : l'affaire Ahava"


Madame, Monsieur,


Jusqu'à présent cliente des magasins Sephora, je souhaite vous faire part de ma désapprobation concernant la vente des produits cosmétiques de la marque Ahava dans vos magasins.

Présentée comme « israélienne », Ahava commercialise des produits fabriqués dans une colonie illégale dans les territoires palestiniens occupés. (colonie « Mizpe Shalem » en Cisjordanie)


Le droit international et tous ceux qui l’ont ratifié, y compris la France, ne reconnaissent pas les territoires palestiniens occupés comme faisant partie d’Israël. Les colonies installées sur ces territoires sont déclarées illégales par l’ONU.


Non seulement les cosmétiques Ahava ne proviennent pas d’Israël, contrairement à la présentation faite par Sephora, mais de terres spoliées et de ressources appartenant à des Palestiniens.

C’est pourquoi, aux côtés de nombreux autres clients, je demande à la direction de Sephora de cesser la commercialisation de ces produits.


A défaut, Sephora se rend complice d’une politique contraire aux conventions de Genève et condamnée par l’ONU et par la Cour Internationale de Justice. Ce que ne je peux accepter en tant que cliente de l’enseigne.

Une carte de fidélité m'a été délivrée lors de mon dernier passage dans l'un de vos magasins. Je n'activerai mon compte que si les magasins Sephora s'engagent à retirer cette marque de leurs rayons.

Sans quoi je n'effectuerai plus mes achats dans les magasins Sephora.


Dans l'attente de votre réponse,

Leïla Shahshahani (Grenoble)

------------------------------------------------------

Bonjour Mademoiselle Shahshahani,
 
Nous faisons suite à votre e-mail daté du 26 novembre 2009,
Tout d'abord, nous vous prions de nous excuser de ce délai de réponse.
En effet, l'importance du trafic sur notre site sephora.fr ne nous a pas permis de prendre connaissance de votre courriel avant cette date.


Vous nous faites part de votre réclamation suite à la commercialisation des produits Ahava par Sephora.
Sachez que la marque Ahava existe depuis 1988 et est distribuée tout autour du globe. Elle est même distribuée en France depuis le tout début donc depuis 1988 et a commencé à être distribuée chez les professionnels esthétiques puis dans des pharmacies et parapharmacies et enfin chez Sephora depuis 1 an.
 
Depuis 2004, Sephora, propose à ses clientes de dénicher des marques internationales avec une vraie valeur ajoutée tant au niveau de la qualité que de l'originalité des produits. De Strivectin en passant par Cargo ou Herborist, elle « source » des marques de toutes les nationalités tant américaines, que chinoises, coréennes et israéliennes.
 
Sephora est un lieu unique qui joue la beauté à la portée de tous et offre à ses clients le meilleur de la beauté internationale.
 
Nous vous remercions de votre compréhension et de l'intérêt que vous portez à Sephora.

Sincères salutations

L'Equipe Sephora

 

-------------------------------------------------------------

Bonjour,

Je vous remercie de votre réponse, tout en regrettant qu'elle ignore totalement le fond du sujet abordé dans mon mail.

Je vous parle de produits (en l'occurrence les cosmétiques Ahava, vendus dans vos magasins) issus de la spoliation de terres et de ressources palestiniennes par Israël, et vous me parlez de "vraie valeur ajoutée" et du "meilleur de la beauté internationale". Triste ironie pour un produit dont le nom en hébreu signifie "amour".

De même, il n'est d'aucun secours de savoir que la marque Ahava est commercialisée depuis 1988 en France et l'est aujourd'hui dans le monde entier. C'est au contraire un bien triste constat.
Cependant, le vent tourne et les citoyens - et consommateurs - de tous les pays sont de plus en plus regardant sur les produits qu'ils achètent.

En refusant d'entendre mon appel et celui de beaucoup d'autres qui, comme moi, dénoncent les crimes commis par Israël, vous acceptez de vous ranger aux côtés de ceux qui bafouent les droits humains les plus fondamentaux. Et cela en toute connaissance de cause.

Tant que Sephora ne renoncera pas à la commercialisation des produits Ahava, je m'abstiendrai donc de tout achat dans ses magasins et ne manquerai pas de diffuser largement l'information sur ce regrettable état de fait.

Salutations,

Leïla Shahshahani
Journaliste, Grenoble

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :