Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

Leïla Shahshahani. Journaliste indépendante basée à Grenoble, avec un fort penchant pour la montagne politiquement et socialement engagée. Je passe mon tour pour l'engagement technique.

Publié par Leïla Shahshahani

Alors que la caravane humanitaire Viva Palestina avait récemment rebroussé chemin depuis Aqaba (Jordanie) pour se conformer à la demande des autorités égyptiennes de passer par Al-Arish, celle-ci est de nouveau bloquée, le gouvernement égyptien refusant le passage de 59 sur les 200 véhicules du convoi. Une manifestation sur place a été réprimée par la police. Bilan : des blessés et quelques arrestations.
Pour plus de détails, voir le site de Viva Palestina

Une manifestation de soutien aura lieu ce soir devant l'ambassade d'Egypte à Paris.
Voici l'appel lancé par Europalestine :

"Urgent : Appel à rassemblement ce soir devant l’ambassade d’Egypte à Paris !

Nous vous appelons à un rassemblement d’urgence ce mercredi soir 6 janvier à partir de 18h devant l’ambassade d’Egypte pour exiger que les militants pour les droits de l’homme du convoi humanitaire Viva Palestina puissent entrer dans Gaza avec tous leurs médicaments et aliments.

Notre association, CAPJPO-EuroPalestine, appelle à être très nombreux à répondre à l’appel au secours lancé par nos amis de Viva Palestina.

A partir de 18 H, devant l’ambassade d’Egypte à Paris, au 54 avenue d’Iena (Métro Iena)

Pour protester contre la répression sauvage du gouvernement égyptien à l’encontre des militants de la caravane de Galloway (55 blessés pendant la nuit) et pour exiger l’entrée de tous ses véhicules dans la bande de Gaza.

Honte au gouvernement égyptien qui étrangle les Palestiniens !

Non au blocus de Gaza !

Non au nouveau mur de la honte construit par l’Egypte !

Liberté et justice pour les Palestiniens !

A vos teléphones, SMS.... Il faut être nombreux dès ce soir. Et s'ils ne sont pas autorisés à entrer dans Gaza, nous remettrons le couvert tous les soirs."
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article