Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

Leïla Shahshahani. Journaliste indépendante basée à Grenoble, avec un fort penchant pour la montagne politiquement et socialement engagée. Je passe mon tour pour l'engagement technique.

Publié par Leïla Shahshahani

Depuis la diffusion sur France 2 de l'émission "Un œil sur la planète" consacrée à la Palestine, la chaîne et les auteurs journalistes de cette émission font l'objet de fortes pressions de la part du lobby sioniste français. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a publié un communiqué de soutien aux journalistes menacés, réaffirmant son attachement à une information indépendante.

 

Le communiqué du SNJ :

Des menaces proférées contre France 2 et ses journalistes


Des rendez-vous ont été pris entre l’ambassadeur d’Israël et le Crif, et le président de France Télévisions Rémy Pflimlin, avec Thierry Thuillier", le directeur de l’information de France Télévisions, a indiqué le groupe.

En cause les protestations contre la diffusion le lundi 3 octobre d’un numéro du magazine "Un œil sur la planète", présenté par Etienne Leenhardt, intitulé "Un Etat palestinien est-il encore possible ?". Travail excellent, salué par beaucoup.

Quelques violentes réactions ont été enregistrées dont particulièrement celle d’un individu qui s’est déjà tristement illustré dans sa lutte acharnée contre Charles Enderlin, correspondant de France 2 à Jérusalem à la suite de son reportage sur la mort d’un enfant palestinien. Une pétition de la rédaction de France 2 intitulée "L’honneur d’une rédaction" avait alors été signée par la quasi totalité des journalistes de la chaine. Puis, le SNJ, à l’origine de ce texte, l’avait fait adopter par l’ensemble des journalistes, réunis lors de son congrès annuel, toutes formes de presse confondues.

Aujourd’hui ce personnage se re-déchaîne.

Quelques extraits de ses diatribes :

"Le lundi 3 octobre 2011, à coups de manipulations subtiles « made in France 2 », d’amalgames, de mensonges, de fausses traductions, de micros-trottoirs orientés, d’interlocuteurs soigneusement sélectionnés, la télévision publique française s’est employée à inciter à la haine contre l’Etat d’Israël, et par extension contre les Juifs."

"Cette nouvelle escroquerie médiatique de France 2"

"Israël est diabolisé dans les médias, puis lynché diplomatiquement."

"Si aucune sanction ne frappait France 2 et l’équipe responsable de cette émission, je perdrais une partie de la confiance que je conserve dans mon pays.

Un pays où la télévision publique ment aussi effrontément, avec pour résultat objectif l’incitation à la haine raciale contre les Juifs, est un pays gravement malade.

Je ne vais pas gémir. Je vais agir. Je le ferai librement car je n’appartiens à aucun parti, à aucune obédience, à aucune confrérie. Je ne dois rien à personne. Je connais les coupables et leurs donneurs d’ordres. Ils payeront le prix de leur infamie."


Le Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, rappelle à la direction du Service public qu’il n’y a aucune excuse à présenter quand un travail professionnel sérieux a été accompli. Il demande à cette direction quelles diligences elle compte prendre pour réaffirmer le droit à une information de qualité et protéger les journalistes qui se trouvent directement menacés.

 

Voir la pétition lancée par le SNJ "Défendons la liberté de l'information" et le communiqué de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) "La FEJ s'inquiète de menaces contre des journalistes suite à un reportage sur la Palestine".

Lire aussi le texte commun "Alerte à la censure, le CRIF n'a pas à faire sa loi" publié par  le Collectif des Musulmans de France (CMF), l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP), l'Association des Travailleurs Marocains en France (ATMF) et la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (F.T.C.R.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khaled Hammadi 16/10/2011 18:16


Bonjour,

Les sionistes et les réseaux du CRIF et de ambassade israelienne ont en plus des lettre de d'intimidation et de menace fomenté une mobilisation sur facebook pour appeler au boycott de France
télévisions et exiger de la chaine des excuses et une rétractation pour crime d'avoir dit la vérité sur la Palestine. Un certain nombre de journaux ont relayé cette infos. Parralelement un autre
groupe s'est crée sur Facebook soutenant cette fois la chaine et les reporters de l'émission. Malgrés que le nombre de ceux qui ont rejoint ce groupe est bien supérieur a celui des "censeurs"
jusqu’à date personne n'en parle, participant par la même a renforcer l'idée qu'il existe un lobby sioniste ultra puissant et invincible et qu'il est le seul se mobiliser en aussi grand nombre.

Pour le groupe c'est ici : https://www.facebook.com/groups/176961669053864/
Salutation