Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

Leïla Shahshahani. Journaliste indépendante basée à Grenoble, avec un fort penchant pour la montagne politiquement et socialement engagée. Je passe mon tour pour l'engagement technique.

Publié par Leïla Shahshahani

Du refus d’être complice de l’État d’Israël à l’engagement pour la paix

Deux conférences-débats

avec Pierre Stambul

Vice-président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) 

 

Mercredi 17 avril 2013

 

Université Stendhal (Amphi 4)

Campus de Saint-Martin-d’Hères

de 12 h à 14 h

 

Maison des Associations de Grenoble

2, rue Berthe de Boissieux

à 20 h 15 

 

 En quoi peut-on parler d’apartheid à propos de la politique de l’État d’Israël ?

Comment l’État d’Israël s’est-il assuré l’impunité et le soutien inconditionnel des états

occidentaux ?

Comment la société palestinienne dispersée dans tout le Proche-Orient résiste-t-elle ?

Par quelles actions la soutenir ?

 

Engagé à l’Union Juive Française pour la Paix, Pierre Stambul a pris de longue date position sur ces questions. C’est son regard qu’il nous propose.

 

Pierre Stambul milite à l’Union Juive Française pour la Paix de puis 2002. Il en est le co-président. Il vient de publier Du refus d’être complice à l’engagement, somme de textes considérables sur son itinéraire militant à l’UJFP et sur la Palestine. (596 pages, Éditions Acratie)

 

« Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et la société est détruite. (...) Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’œuvre : occupation, colonisation, apartheid, crime de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. (…) L’idéologie sioniste est au cœur de ce processus. (…) Le sionisme est au départ une idéologie de la séparation proclamant que juifs et non juifs ne peuvent pas vivre ensemble. (…) Il n’y aura pas de paix si on ne la fonde pas sur l’égalité des droits dans tous les domaines... » (extraits de la 4ème de couverture).

 

Ces conférences sont une initiative de la FSU et du groupe de coordination Boycott Désinvestissement Sanction

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article